Se faire des amis c'est bien, les conserver c'est mieux...

 OGM-A

le jeu de stratégie post-apocalyptique qui change la donne

Langue-EN-horizontal.png

Pourquoi Kickstarter ?

     Dans un monde dominé par la finance et la rentabilité, il n'y a plus beaucoup de place pour l'originalité, la curiosité, la poésie ou l'étrangeté dans les projets... C'est pour cela que nombre d'entre eux, pourtant géniaux, ne voient jamais le jour.

    Lorsque vous allez chez un éditeur de jeu, la nouveauté fait plutôt peur. Il vaut mieux reprendre un mécanisme de jeu fondamentalement connu et qui a fait ses preuves en le couvrant d'un nouvel habillage et en modifiant quelques paramètres de jeu ou en rajoutant des options. C'est un peu comme les thèmes porteurs des films qui se déclinent à toutes les sauces. De plus, si vous n'êtes pas connu, vos chances sont encore plus minces d'être édité, même en reprenant ce qui a déjà fait ses preuves. 

    Au début, avec mon jeu OGM-A, j’ai essayé d’aborder l’univers professionnel de l'édition des jeux et leurs médias parce que je n'y connaissais tout simplement rien en crowdfunding. J’ai même également contacté d’autres créateurs afin de partager et d'échanger. A ma grande surprise, j’ai rencontré surtout des portes fermées… de l’indifférence. 😕 Peut-être n’ai-je pas frappé aux bonnes portes ? Je précise qu’il s’agit de la France. Il se peut qu’ailleurs la mentalité soit différente.

    Le crowdfunding ou financement participatif me paraît être plus qu'une simple alternative. Investir directement dans un projet, c’est choisir soi-même de donner une chance à quelqu’un, à son idée. C'est également le début d'une relation avec le créateur, basée sur la curiosité, l’intérêt et le suivi de son aventure. Il y a je crois, déjà même un peu d’amitié et d’intimité dans cette première ébauche de rencontre. Ce n’est pas seulement l’argent qu’on lui apporte. Chacun de ceux qui donnent un peu (les backers ou contributeurs), lui donnent en fait une plume pour les ailes qu’il est en train de former à son projet 🐣. Et si le créateur récolte suffisamment de plumes, alors… on assiste au décollage du projet. Une véritable aventure commence, à laquelle on sera fier d’avoir contribué. 

    Et ce n'est pas tout ! Le crowdfunding apporte aussi une sacrée marge de manœuvre au créateur qui peut innover et s'émanciper des contraintes budgétaires de rentabilité des éditeurs. Je suis un peu perfectionniste sur les bords et je déplore les jeux qui ne font pas l’effort de produire un design en relation avec leur attrait, encore plus lorsqu'il s'agit de produire des boites de jeu pas chères pour gagner plus. 😑 Ouvrir une nouvelle boite de jeu fade et découvrir des cartes mal calibrées avec des illustrations quelconques m’a toujours fait un peu mal au fond, combien même les jeux en question étaient passionnants à jouer. Je ne voudrais donc pour rien au monde faire cela à tous ceux qui désireraient acquérir ma propre production.

    Le crowdfunding permet également de voir large, notamment à travers les stretch-goals (améliorations ou bonus offerts par le créateur si certains paliers sont atteints) qui accroissent l'offre en fonction du succès du financement : pouvoir faire une qualité de cartes et de pions exceptionnelle, inclure des accessoires pour le confort de jeu, imaginer une surprise pour le backer (contributeur) lorsqu'il ouvrira une boite de jeu, elle-même étonnante par son design... C'est une sorte d'échange gagnant-gagnant entre le créateur et les backers.

 

    Bien entendu, un très beau jeu ne serait rien qu'une coquille vide sans un bon game play, équilibré et passionnant à jouer. Comme dirait Montaigne en le transposant à l'univers ludique : "un mécanisme stratégique sain dans une boite de jeu belle et saine". Je crois que c'est le strict minimum que le créateur d'un jeu doit à ceux qui vont passer des soirées à se détendre et à s'amuser en enchaînant les parties du jeu qu'il a créé.

 

    La récompense du backer qui finance et soutient un projet est donc multiple. Déjà il est le premier à recevoir la réalisation concrète d'un projet qui l'a séduit. Ensuite, il bénéficie de la meilleure réalisation : celle qu'un créateur passionné fait directement pour un consommateur passionné, sans se diluer dans les besoins des intermédiaires. Et lorsque vous faites "matcher" deux passionnés ensembles vous n'obtenez généralement que du bon, du très bon même. Enfin, on l'oublie parfois mais le backer fait également preuve de générosité et ça fait du bien...

    OGM-A est le début d’une aventure qui va donc suivre ce chemin du crowdfunding. Et pour y aboutir, j’ai besoin de votre confiance. Aidez-moi à décoller et je vous prendrai avec moi dans ce vol dédié au plaisir du jeu, du partage, des yeux et de toutes les sensations que vous connaissez bien, amis joueurs : celles que procurent l'ouverture avec curiosité d'un tout nouveau jeu de plateau et les plaisirs de découvrir ses mécanismes et stratégies variés autour d'une bonne table avec de bons et vrais amis.

 

    Gvidos 

OGM-A is created by Gvidos & edited by EXAGO

© OGM-A 2016 - 2018

All rights reserved